Nos productions

Publications

Florian Barès, Marius Chevallier, Aurélien Malphettes et Sandrine Rospabé (2023), « Tisser les liens de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire par l’Entreprise coopérative jeunesse », Pratiques de formation/Analyses [En ligne], 67 | 2023, URL : https://www.pratiquesdeformation.fr/336

Marius Chevallier, Aurélien Malphettes, Élodie Ros et Sandrine Rospabé (2022), « L’animation de “coopératives d’éducation à l’entrepreneuriat collectif” : une identité professionnelle problématique », in Luc Greffier (dir.), Animation socioculturelle professionnelle : acteurs et enjeux contemporains, pour quelles perspectives ?, Bordeaux, Carrières Sociales Éditions, p. 321-338. https://coopeec.hypotheses.org/files/2023/09/CS-editions-Rospabé-et-al.pdf

Coopeec, (à paraître), « Les nouvelles formes de coopératives de jeunes : éléments de caractérisation », in Timothée Duverger, Vincent Lhuillier et Abdourahmane Ndiaye (dir.), L’ESS en transition, Lormont, Le Bord de l’Eau.

Communications

Marius Chevallier (2021), « Rapports de pouvoir dans les petites coopératives. Quels rôles des coopératives éphémères pour renforcer le pouvoir d’agir des jeunes ? Le cas de Métroloco. Apports de la théorie de la régulation », Colloque AFEP, 30 juin.

Marius Chevallier, Aurélien Malphettes, Élodie Ros, Sandrine Rospabé et Alexandre Seynave (2022),“L’animation de coopératives d’éducation à l’entrepreneuriat collectif : une identité professionnelle problématique”, 38è colloque de l’ISIAT, Bordeaux, 24-25 janvier.

Florian Bares, Marius Chevallier, Elodie Ros, Sandrine Rospabé (2023). « Quelles formes de recherche participative expérimentées autour des coopératives jeunesse d’éducation à l’entrepreneuriat collectif ? ». « Le développement territorial à la lumière de l’ESS », Laboratoire LBNC, FR Agorantic, May 2023, Avignon, France, France. ⟨hal-04161931⟩ https://coopeec.hypotheses.org/files/2023/09/RIUESS-RAJCOOP-Bares-Rospabe-et-Ros.pdf

Lamia Bouadi, Elodie Ros (2023), “La fabrique territoriale des coopératives de jeunes majeurs : enjeux et difficultés d’une stratégie d’essaimage en région francilienne.” « Le développement territorial à la lumière de l’ESS », Laboratoire LBNC, FR Agorantic, May 2023, Avignon, France, France.

Luc Paboeuf, Sandrine Lacorne Sandrine Rospabé (2021), « Les SHS au service de l’innovation sociale d’un territoire. Le projet Coopeec », congrés C.U.R.I.E, 10 juin. (en visio)

Les ateliers acteurs/chercheurs

Atelier – LES NOUVELLES FORMES DE COOPÉRATIVES DE JEUNES

Atelier 1. Rennes, 8 avril 2022 MSHB (Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne).

Groupe de travail interdisciplinaire de la MSHB, COOPEEC (COOPératives d’Education à l’Entrepreneuriat Collectif) En partenariat avec la CRIC (Coopérative Régionale d’Education à l’Entrepreneuriat Collectif) https://coopeec.hypotheses.org/files/2023/09/AfficheCOOPEEC_Avril22_Version21.pdf ou https://www.mshb.fr/agenda_mshb/atelier-les-nouvelles-formes-de-cooperatives-de-jeunes/8135/

Atelier 2. Bordeaux, 1er juin 2022, colloque RIUESS, Bordeaux.

Atelier animé par COMBES Josette, co-présidente du Mouvement pour l’Economie Solidaire, coordinatrice communication du RIPESS Europe. Avec CAIRE Gilles économiste à l’Université de Poitiers, ROSPABE Sandrine, économiste à l’Université de Rennes, BOUADI Lamia sociologue à l’Université de Paris 8, ROS Elodie politiste à l’Université de Paris 8, BARES Florian sociologue à l’Université de Versailles, CHEVALLIER Marius géographe à l’Université de Limoges, LAPOUTTE Alexandrine MCF Sciences de gestion à l’Université de Lyon 2.

Les travaux avec LESPER (L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République)

Dans le cadre de leur participation au groupe de travail Ressourc’ESS» de LESPER, 3 membres du collectif Coopeec –  Florian Barès, Alexandrine Lapoutte et Sandrine Rospabé – ont participé à la création d’une étude de cas sur un restaurant coopératif éphémère dans le sud ouest de la France : le Métroloco. A destination d’élèves de Lycée général, technologique et professionnel (seconde, première, terminale) ou d’étudiant.es de l’Enseignement supérieur, cette étude de cas vise les objectifs pédagogiques suivants :

– Apprendre à penser par soi-même à travers une situation-problème ;

– Apprendre la coopération en coopérant ;

– Travailler en groupes pour analyser des dynamiques collectives au sein d’une entreprise de l’ESS ;

– Se questionner seul et à plusieurs, chercher, prendre confiance en soi, débattre pour étudier la situation d’une entreprise de l’ESS où l’on cherche l’émancipation des individus ;

– Construire des savoirs critiques sur l’ESS, le développement local, la formation.